Actualités

30 septembre 2020

Tribune Groupes de Pratique

Partager sur :
Vue 137 fois

Chères adhérentes, chers adhérents, formés au processus collaboratif, praticiens du processus collaboratif,

Nous cherchons avec les Mard et en particulier avec le processus collaboratif, une autre façon d’aider nos clients à régler leurs relations conflictuelles, de façon pacifique et pérenne.

Ces nouvelles pratiques bousculent nos habitudes et peuvent parfois nous faire douter.

Nous travaillons souvent seul, que nous exercions en groupe ou à titre individuel.

Pourtant nous avons tous éprouvés l’intérêt de parler d’un dossier à nos pairs, ce qui nous a aidé à réfléchir sur notre stratégie, à la confronter, le cas échéant à la modifier.

La pratique du processus collaboratif ne fait pas exception. Il est nécessaire de pouvoir échanger en toute confiance et confidentialité sur ces dossiers.

Le groupe de pratique est l’espace dédié pour ce faire. C’est un lieu de bienveillance et de convivialité.

Le groupe de pratique permet aux avocats, dans un espace sécurisant, d’éprouver sa motivation, de trouver auprès des confrères des encouragements.

Il aide à se rassurer et à trouver des solutions sur les difficultés rencontrées et permet en outre de créer un réseau de praticiens empreint de confraternité renforcée.

Tout cela concourt au développement du nombre de dossiers traités par un processus collaboratif.

Le retour d’expériences partagées et la supervision sont des pratiques que d’autres professions ont adoptées et il est nécessaire que les avocats s’en emparent également.

C’est donc dans un groupe de pratique que se créent des occasions de pratiquer le processus collaboratif et c’est également dans un groupe de pratique que se trouve l’aide à la pratique par le partage de points de vue.

Le groupe de pratique est ainsi un lieu de découverte, de réflexion, de formation et de training.

Il est indispensable que toutes les avocates et tous les avocats formés, qu’ils soient praticiens ou non, fassent partie d’un groupe de pratique, l’AFPDC le rappelle d’ailleurs dans sa Charte.

Au sein du conseil d’administration de l’association, des confrères sont chargés d’aider à la création, au développement, voire à la remotivation des groupes de pratique si nécessaire.

Ils sont à votre disposition, n’hésitez pas à les contacter. dominiquelabadie@free.fr, avocat@martinvalerie.com, avocate@dominique-roux.fr

L’association ambitionne d’organiser un forum réunissant le plus grand nombre de groupes de pratiques. Là encore, n’hésitez pas à vous faire connaître.

Pour développer le processus collaboratif, il est nécessaire que nous soyons de plus en plus d’avocats formés. L’AFPDC est aussi à votre disposition pour présenter le processus au sein de vos cabinets, de vos ordres et bien sûr pour organiser des formations au processus ou dispenser des formations complémentaires dont le catalogue figure sur le site https://www.droit-collaboratif.org/

Bien collaborativement et à bientôt.

 



Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.